>>OUVERTURE EXCEPTIONNELLE DIMANCHE 16 DECEMBRE 2018 DE 10h à 19h...

12 octobre 2017

Centifolia >> LA COSMETO-BOTANIQUE


UNE BELLE HISTOIRE QUI REVISITE LA BOTANIQUE, VÉRITABLE SOURCE D’INSPIRATION POUR LA COSMÉTIQUE.

L’aventure Centifolia commence en 1983 par une passion et une vision inchangée depuis : l’amour des plantes et le bienfait de leurs incroyables propriétés.
La parution d’une thèse de botanique sur l’extraordinaire vitalité des plantes de l’extrême, qui vivent, fleurissent et se développent dans des conditions très difficiles a permis la découverte des trésors d’ingéniosité dont elles font preuve pour survivre : parce que ces plantes n’ont pas d’autre choix que de s’adapter à leur milieu, elles sécrètent de fabuleux actifs leur permettant de vivre dans leur environnement.
L’idée révolutionnaire de Centifolia a été d’isoler ces actifs prodigieux et de les transposer directement aux besoins de la peau.
La Cosméto-Botanique du Centre de Recherche Centifolia était née.
Son approche est unique : elle considère les végétaux comme des êtres vivants sécrétant pour leur vitalité des actifs surpuissants pouvant être transposés à la peau pour répondre à des besoins similaires.
C’est la résonnance biologique, la similitude entre les êtres vivants d’un éco-système soumis aux mêmes besoins.
Tous les actifs sécrétés par les plantes pour leur vie harmonieuse (croissance, protection, beauté et séduction, tonicité et fermeté...) sont étudiés, isolés et traduits pour répondre à un besoin de notre vitalité au quotidien : fermeté, réparation cellulaire, hydratation, protection, tonicité, souplesse, éclat...
Le Centre de Recherche Centifolia analyse et identifie les actifs des plantes qui correspondent à leurs besoins de vie, de croissance, de reproduction et de développement. Ces actifs concentrés et isolés sont ensuite intégrés aux formules des produits de beauté et de soins pour apporter leurs secrets de vitalité.
-Retrouvez les produits & conseils à la boutique Symbiose Reims-
26 rue de Mars - Quartier Boulingrin

3 octobre 2017

Savonnerie artisanale Louise Emoi : Histoire & Savoir-faire


L’histoire de la savonnerie 

racontée par Véronique



Au départ de cette aventure nous étions deux, Louise… et moi. Toute cette effervescence part d’une folle envie de créer. De ces petites envies tellement simples qu’elles partagent vos pensées, d’abord discrètement, puis font irruption dans vos conversations pour finir par s’inviter dans vos rêves. Je venais de passer 3 ans à élever mes enfants et j’avais besoin de transformer la matière, de faire quelque chose d’utile en respectant mes valeurs.
Mon intention posée, j’allais en quête d’un signe pour comprendre ce qui m’attendait. La Vie étant généreuse, elle m’a permis de croiser au gré de mes ballades sur les marchés des étals de savons correspondant plus ou moins à mon idéal. Ce que je croyais possible à titre personnel s’étalait devant moi de manière professionnelle. La graine était plantée, puis elle a germé. A partir de là, il a fallu me former, apprendre, essayer, rater, recommencer, tâtonner, et ce pendant de longs mois… pour enfin arriver à ce que je sentais juste, très timidement mais de manière réelle. Il restait à persévérer. Je crois qu’on imagine mal autant de difficultés dans un seul petit mot… de quatre syllabes.
Pour développer mon activité, j’ai choisi de passer par une coopérative. Ce mode d’entreprise correspondait à mon envie de partager et de découvrir des individualités différentes. Et justement un de mes accompagnants a été présent pendant les moments difficiles, me soutenant lorsque j’étais découragée. Les savons ont beaucoup voyagé avec moi sur les marchés de proximité pour commencer puis un peu partout en France sur les salons bio. La gamme s’est étoffée, de 8 savons au départ nous arrivons aujourd’hui à 18 senteurs différentes, agrandie avec les cosmétiques, les baumes et les huiles. Nous avons même commencé à planter les fleurs que nous utilisons en macération.
Véronique.

La saponification à froid: une réaction chimique… pour un savon naturel et sain

La saponification à froid est une réaction chimique entre un corps gras (des huiles végétales en ce qui nous concerne) et une base, (de la soude, hydroxyde de sodium) pour les savons solides et la potasse (hydroxyde de potassium) pour les savons liquides. Il résulte de cette réaction deux éléments, la glycérine et le savon.Nous avons choisi de procéder par saponification à froid afin de préserver autant que possible les propriétés des huiles utilisées.
La saponification à froid se fait en général à température ambiante. Nous avons décidé de travailler à des températures plus basses dans le but de protéger les matières premières.
Cette réaction chimique est totale, elle se fait jusqu’à épuisement d’un des deux éléments, d’où l’importance d’avoir un excès d’huile par rapport à la soude de manière à avoir un savon surgras et non caustique. Nous pratiquons un retrait de soude de 5% par rapport à l’indice de saponification de l’huile (quantité nécessaire de soude pour que l’huile et la soude soient entièrement consommées) qui varie d’une huile à l’autre, même pour des huiles de même nature. Chaque huile contient des éléments non saponifiables (qui ne réagiront pas avec la soude) qui apporteront une propriété spécifique au savon selon la nature de l’huile. Un bon savonnier a une connaissance parfaite des huiles végétales et des huiles essentielles.
Certains de nos savons ont des principes actifs non colorés, pour d’autres nous ajoutons une note de couleur à ces savons grâce à un colorant naturel (Miel, Sirop, Argile…).

Des savons surgras 10% idéal pour la peau

Le surgras de nos savons est obtenu de 2 façons complémentaires : réduction de soude et ajout d’huile végétale précieuse. Ce qui fait un taux de surgraissage de 8 à 10%, optimal pour la peau. Intervenant en fin de processus, ces huiles resteront intégralement non saponifiées. Nous avons décidé de travailler à des températures significativement plus basses que les standards de la saponification à froid afin de conserver la totalité de leurs propriétés.

La cure : un temps de séchage prolongé 

Cette réaction à froid est plus lente qu’à chaud et nécessite donc un temps de « cure » d’au moins 4 semaines pour laisser le temps à la saponification de se faire totalement et également permettre au savon de sécher. La cure pour nos savons est idéalement d’au moins 8 semaines car plus un savon est sec, plus son utilisation peut être prolongée.
Il est possible de distinguer un savon saponifié à froid des autres types de savons avec le logo présent sur les supports de communication (packaging, flyers, site internet…) du savonnier.
Les savons issus de la saponification à froid sont 100% biodégradables et n’engendrent aucune pollution de l’eau et de la terre pendant leur utilisation. Nos savons à froid s’inscrivent donc dans une démarche écologique, économique, éthique et responsable.saf logo

Les Savons Louise Emoi sont disponibles à la coupe dans la boutique Symbiose Reims.